Restez informé(e) :


logo Animal Patient

Le stade de la pupe chez les puces

Publié par Gilles Ventejol

Mis à jour:

8 minutes de lecture

flea larvae presentation image

Photo du tapis par Tincho Franco sur Unsplash

Les puces sont des insectes holométaboles. Elles font partie des insectes qui doivent subir une métamorphose complète pour passer du stade de larve au stade adulte.

La pupe représente ce stade de transition.

La pupe est le stade de résistance parmi les 4 étapes du cycle de la vie des puces. C'est-à-dire que c’est le stade où la puce est la plus résistante vis-à-vis des conditions extérieures.

C’est aussi le stade pendant lequel la puce peut vivre le plus longtemps, en attendant la survenue de son nouvel hôte.

L’existence de ce stade crucial permet de comprendre pourquoi il est souvent si difficile de se débarrasser des puces à la maison.

Continuez à lire…

Définitions utiles

Pupe :

La pupe est le stade de vie entre les stades larvaire et adulte (imago) de la puce et où elle subit une métamorphose complète. La pupe est non mobile et généralement enfermée dans un cocon.

Cocon :

Enveloppe faite de la soie sécrétée par la larve de la puce et enroulée autour de son corps, juste avant qu'elle ne commence sa métamorphose.

Nymphe :

Vous pouvez parfois rencontrer ce nom mais il ne s'applique pas aux puces. Il concerne uniquement les insectes (amétaboles ou hémimétaboles) qui ne subissent pas une métamorphose complète. C'est le dernier stade avant que l'insecte ne devienne un adulte. Il ressemble à l'adulte mais en plus petit et sans ailes (sauterelles, punaises...).

Qu'est-ce que la métamorphose des insectes ?

Métamorphose est un terme fort.

Dans le cas des insectes, il s'agit d'un processus très impressionnant, qui laisse de nombreux scientifiques encore stupéfaits.

La métamorphose complète d'un insecte consiste en un changement brusque et radical de sa morphologie, de son comportement et de son régime alimentaire. Elle s'intercale entre le stade de la larve et celui de l'adulte lorsque l'insecte est une pupe.

Régulation hormonale

Chez les insectes, le passage d'une forme immature à une autre est régulé par 2 hormones :

  • L'hormone juvénile est présente à tous les stades larvaires et maintient l'insecte dans un état immature.
  • L'ecdysone, de courte durée de vie, déclenche la mue vers le stade suivant.

Lorsque l'hormone juvénile disparaît, la poussée d'ecdysone qui suit provoque la mue vers le stade pupal.

Destruction et régénération des tissus

La métamorphose est étroitement liée à l'embryogenèse.

L'embryogenèse est le processus qui construit la structure d'un animal vivant et tous ses organes à partir d'un seul œuf, c'est-à-dire d'une seule cellule qui se divise et se spécialise.

Dans le cas des insectes holométaboles, et donc des puces, le processus embryogénique n'est pas achevé dans l'œuf. Il est interrompu pour donner naissance à une larve.

Lorsqu'il devient une pupe, l'insecte reprend son chemin vers le stade adulte. Les tissus larvaires sont détruits, tandis que les organes adultes apparaissent : pattes, yeux, ailes, pièces buccales, etc.

Les avantages que les insectes holométaboles tirent de cette stratégie de développement font encore l'objet d'un débat. Au moins, elle permet aux formes immatures de coloniser rapidement et facilement des types d'habitats riches en substances nutritives (sols, eau), et donne à ces insectes le temps de mettre en place des stratégies plus sophistiquées pour la reproduction.

La métamorphose est considérée par les spécialistes comme un échelon supérieur dans l'échelle de l'évolution.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, je vous conseille de lire l'article suivant : The Evolution of Insect Metamorphosis by James W. Truman

La pupe dans le cycle de vie des puces

À la fin de son troisième stade larvaire, la puce tisse un cocon soyeux autour d'elle, se plie en 2 (en forme de V) et commence sa transformation.

larve de puce pliée en deux dans son cocon

Larce de puce du troisième stade entourée de son cocon soyeux

Le cocon protège la pupe pendant qu'elle est immobile et sans défense. Il retient certains niveaux d'humidité, de sorte que la pupe est moins sensible à la dessiccation que les larves. De plus, en raison de la nature collante du cocon, divers types de débris y adhèrent et aident la pupe à se camoufler et se protéger de ses prédateurs : fourmis, araignées, larves de puces...

pupe de puce pendant sa métamorphose

Pupe de puce effectuant sa métamorphose

Les pupes vivent dans les mêmes endroits que les larves. Elles ne se déplacent jamais.

Dans des conditions optimales : 24-27°C et 78-80% d'humidité, la métamorphose des puces dure de 5 à 9 jours[1],[2]. Elle dure plus longtemps si ces conditions sont moins favorables.

Des températures extrêmes inférieures à 3°C ou supérieures à 35°C entraînent la mort des pupes.

Une fois la métamorphose accomplie, la puce peut rester, quiescente, dans son cocon pendant une longue période, jusqu'à un an, si elle ne capte pas les signes de la présence d'un hôte potentiel à proximité. La pupe est alors appelée adulte pré-émergé[3].

adulte pré-émergé de puce dans son cocon

Puce adulte pré-émergée dans son cocon

Ce dernier point est très important : il signifie que la pupe est le stade résistant du cycle de vie des puces. Votre animal peut être infesté par des puces provenant d'endroits qui n'ont pas été visités par un animal infesté (votre animal ou un autre chat ou chien) depuis très longtemps.

Les stimuli qui réveillent les adultes pré-émergés sont les vibrations, une augmentation soudaine de la température ou de l'humidité, une augmentation de la concentration de CO2 ou un courant d'air[4].

Si le jeune adulte émergé trouve un hôte approprié, c'est-à-dire un chien ou un chat, il y restera, vivra, se nourrira et se reproduira. S'il arrive qu'il ne trouve qu'un humain, il se nourrira occasionnellement sur la partie inférieure de sa jambe sans se fixer sur les poils. Il infestera un chien ou un chat dès qu'il le pourra.

Où puis-je trouver des pupes de puces ?

Une fois qu'une larve de dernier stade a commencé à tisser un cocon, elle ne bouge plus jusqu'à ce qu'elle devienne pleinement adulte. Cela signifie que les pupes peuvent être trouvées dans les mêmes endroits que les larves, les œufs ou les excréments de puces : là où les animaux domestiques infestés ont l'habitude de se reposer ou de se nourrir.

Les larves préfèrent les endroits sombres et essaient de se cacher dans les profondeurs des tapis, dans le tissu des meubles ou entre les lames de parquet.

En savoir plus sur les larves de puces.

Les pupes de puces dans la lutte contre les infestations de puces

Faut-il cibler les pupes de puces ?

La lutte contre les pupes fait partie intégrante de la stratégie de contrôle des infestations de puces dans l’environnement.

Il s’agit des mêmes mesures que celles qui sont à prendre pour limiter la population des autres formes immatures : les œufs et les larves.

Cela peut se faire mécaniquement (nettoyage, aspiration) ou chimiquement (sprays disponibles dans le commerce) au niveau des zones infestées.

Mais il faut que vous soyez conscient que vous ne pourrez éliminer 100% des pupes de puces. Parce qu’elles sont cachées en profondeur dans vos tapis, dans les coussins de vos canapés ou fauteuil ou bien dans les zones sombres et abritées de votre jardin.[5]

Faut-il tenir compte de la présence de pupes de puces dans votre maison ou votre jardin ?

Même si vous ne pouvez espérer détruire rapidement toutes les pupes de puces dans votre maison ou jardin, il est absolument nécessaire deconnaitre leur existence.

Pourquoi ?

Parce que c’est ce stade qui permet à l’infestation de puces de se prolonger dans la durée.

La pupe est le stade de résistance du cycle de vie des puces :

  • - Elle est la forme la plus tolérante aux conditions extrêmes de température et d'humidité
  • - Elle n’est pas toujours sensible aux régulateurs de croissance des insectes (voir plus loin)
  • - Elle est protégée par son cocon souvent entouré de débris divers qui renforcent la protection mécanique
  • - Elles ont la plus longue durée de vie potentielle

Cela permet à des puces de réapparaître longtemps après que la dernière puce adulte a été tuée par un traitement insecticide.

En pratique, même si vous parvenez à éliminer toutes les puces de votre ou vos animaux de compagnie, vous devez savoir que votre maison est toujours infestée. Vous devrez surveiller la réapparition des puces.

Comment éliminer les pupes de puce

Bien que les pupes de puce soient plus difficiles à éliminer que les larves, le même traitement et la même méthode sont recommandés : trouvez les endroits où se trouvent ces formes immatures et traitez ces endroits à fond.

Dans votre maison

À la maison, le véritable défi consiste à traiter les pupes qui vivent dans les tapis ou les meubles rembourrés. Car elles ont l'habitude de s'y cacher et elles sont difficiles à atteindre par des moyens mécaniques ou chimiques.

Les traitements mécaniques

Ils ne doivent pas être négligés car ils constituent un réel apport dans lalutte contre les puces. Ils éliminent une grande partie des œufs et des larves et quelques pupes.

Ils consistent à laver chaque semaine tout objet lavable avec lequel votre animal est régulièrement en contact.

Vous devez également laver/nettoyer les sols carrelés et en bois.

Les tapis doivent être aspirés tous les 2-3 jours et surtout juste avant l'application d'un traitement chimique. Cela permet de redresser les poils des tapis pour faire pénétrer le produit plus profondément dans la moquette, où résident de nombreuses pupes.

Les traitements chimiques

Vous trouverez sur le marché différents types de sprays pour traiter votre maison. Ils sont généralement appelés "Spray pour la maison", "Spray pour les tapis", "Spray pour les tissus d'ameublement" et/ou "Spray pour la literie des animaux domestiques".

Ces produits contiennent généralement une combinaison d'un insecticide neurotoxique et d'un régulateur de croissance des insectes (RCI).

  • Le RCI peut être le méthoprène, le pyriproxyfène ou le fenoxycarbe. Ils imitent l'action de l'hormone juvénile et empêchent les larves de se transformer en pupes, ou les pupes nouvellement formées de se transformer en adultes[6].
  • L'insecticide neurotoxique est une pyréthrine naturelle ou synthétique (perméthrine, deltaméthrine, étofenprox, tétraméthrine ou bifenthrine) ou l'imidaclopride. Les pyréthrines sont connues pour leur effet répulsif et leur très faible toxicité sur les mammifères. En conditions de laboratoire, elles sont efficaces sur les pupes de tout niveau de développement.

Le problème est que ces molécules doivent pouvoir entrer en contact avec le parasite, larve ou pupe. Mais le tapis offre une très bonne protection pour les puces immatures. Il ne faut pas s'attendre à une efficacité de plus de 50 %. Mais c'est une contribution bienvenue à la lutte contre les puces en cas de forte infestation.

Nous ne conseillons pas l'utilisation de produits à base de plantes ou "naturels", car il existe très peu de documentation sur leur efficacité.

Dans votre jardin

Les puces immatures recherchent les endroits sombres et évitent absolument la lumière du soleil.

Sachez également que les œufs de puces peuvent être déposés par les puces vivant sur des animaux sauvages qui se rendent occasionnellement dans votre jardin. Vous devez essayer d'éviter leur présence en clôturant votre jardin ou en utilisant des répulsifs.

Vous devez garder votre pelouse coupée court, afin d’exposer les larves de puces au soleil.

Il existe également des produits spécialisés dans le traitement de votre jardin. Ils contiennent une pyréthrine ou de l'imidaclopride. Appliquez-les dans les endroits sombres qui ne voient jamais le soleil (sous un pont, à l'ombre d'une haie...).

Questions fréquemment posées

Les pupes de puces se déplacent-elles ?

Les pupes de puces ne peuvent pas se déplacer. Elles restent immobiles dans un cocon et y restent jusqu'à ce qu'elles trouvent un nouvel hôte. Elles sortent alors de leur cocon, mais elles sont dorénavant devenues des adultes.

Les pupes de puces piquent-elles ?

Les pupes de puces ne piquent pas. Si elles viennent de commencer leur métamorphose, leurs pièces buccales sont encore adaptées à la mastication et non à la piqûre. Une fois qu'elles ont terminé leur métamorphose, elles restent quiescentes en tant qu'adultes pré-émergés. Si elles détectent un hôte, elles quittent leur cocon, sautent sur le chat ou le chien et le piquent. Mais alors, ce ne sont plus des pupes, ce sont des adultes.

Combien de temps vivent les pupes de puces ?

De 5 jours à un an. Dans des conditions favorables, il faut 5 à 9 jours pour réaliser la métamorphose de la larve en adulte. Protégée par son cocon, la pupe peut rester en sommeil pendant une longue période pouvant aller jusqu'à un an, jusqu'à ce que des conditions favorables soient réunies.

Conclusion

La pupe est le stade fort du cycle de vie de la puce :

  • Elle est relativement bien protégée des prédateurs grâce à son cocon entouré de divers débris qui lui sont collés.
  • Elle est plus tolérante aux températures extrêmes et à l'humidité que les autres stades.
  • Elle est difficile à atteindre car elle est souvent cachée dans les moquettes et les tissus d'ameublement de votre maison ou dans l'herbe profonde ou les haies de votre jardin.
  • Et surtout, elle peut rester des mois au repos dans l'attente de conditions favorables à sa future vie d'adulte, ce qui en fait un réservoir durable pour l'infestation par les puces.

Vous ne pouvez pas espérer contrôler les infestations de puces en ciblant uniquement les pupes de puces. Mais il est très important que vous sachiez qu'elles sont présentes dans votre maison ou votre jardin, conséquence inévitable d'une précédente infestation de puces sur votre animal.