Restez informé(e) :


logo Animal Patient

Les œufs de puces chez les chats et les chiens :
pourquoi il faut aussi s'en occuper

Publié par Gilles Ventejol

Mis à jour:

7 minutes de lecture

quelques œufs de puce avec une mesure de leur taille

Le plus souvent, les œufs de puces passent inaperçus.

D'ailleurs, si on ne vous en parlait pas, vous ne seriez probablement pas conscient qu'ils infestent votre maison ou votre jardin.

Ils sont très petits et vous pouvez les confondre avec de la saleté, des grains de sable ou des pellicules si vous ne les examinez pas attentivement.

Mais ils sont importants et vous devez absolument les prendre en compte dans vos choix de traitements anti-puces.

Parce qu'ils sont très nombreux: les œufs représentent plus de 50% des formes de vie des puces. Ils alimentent en continu la réinfestation de votre habitat.

pyramide montrant la proportion de chaque stade de vie de la puce - plus de 50% de la population de puces sont des œufs

Voyons maintenant à quoi ils ressemblent, quelle influence ils ont sur la dynamique de l'infestation et comment les éliminer.

Les œufs dans le cycle de vie des puces

Les puces femelles sont très prolifiques. Elles ont une incroyable capacité à se reproduire rapidement et à pondre beaucoup d'œufs : plus de 1 700 au cours de leur vie.

Les puces adultes commencent à se nourrir quelques minutes après s'être posées sur leur hôte et les femelles commencent à pondre des œufs dès 24 heures plus tard. Elles peuvent pondre jusqu'à 50 œufs par jour et 25 en moyenne.

Au moment de leur éclosion, les œufs sont humides et collent au pelage de l'animal. En séchant rapidement, ils se détachent du poil et tombent sur le sol.

C'est pourquoi on peut les retrouver dans tous les endroits où les animaux passent du temps : là où ils ont l'habitude de passer, là où ils dorment, se reposent ou se nourrissent. Bien entendu, les œufs sont inertes et ne peuvent pas s'enfoncer profondément dans le sol comme ont tendance à le faire les larves.

Les œufs de puces s'accumulent chez vous en un réservoir toujours plus grand qui alimente une infestation persistante…

Pensez-y une seconde : chaque puce que vous détectez sur votre animal a le potentiel de générer environ 1 000 nouvelles puces.

C'est effrayant, n'est-ce pas ?

Heureusement, de nombreux œufs de puces meurent :

  • ils n'éclosent pas
  • ils sont ingérés par les larves de puce dont ils constituent une grande partie du régime alimentaire ; ou par d'autres prédateurs : araignées et autres insectes.
  • ils sont élimés lorsque vous faites le ménage

Lorsqu'ils éclosent, les œufs de puces donnent naissance à des larves de premier stade.

À quoi ressemblent les œufs de puces ?

Les œufs de puces sont visibles à l'œil nu. Mais ils sont minuscules.

œufs de puce sur un doigt humain

œufs de puce, saisis par Denni Schnapp de John's Sweater

Ils sont ovales, lisses et mesurent environ 0,5 mm. Ils tombent du pelage dans l'environnement immédiat.

De quelle couleur sont les œufs de puces

Juste après l'éclosion, les œufs de puce sont d'un blanc nacré, presque transparent. Au fur et à mesure de la maturation, la couleur fonce vers le brun.

Où trouve-t-on les œufs de puces ?

Les œufs de puces se trouvent aux endroits où votre animal a l'habitude de se reposer, de dormir ou de se nourrir. Comme ils ne peuvent pas bouger, ils ne peuvent pas se cacher profondément dans les tapis ou ramper sous les meubles.

Ils sont particulièrement vulnérables au nettoyage avec un aspirateur.

Quand les puces pondent-elles leurs œufs ?

Les puces se sont adaptées au mode de vie de leur hôte : elles pondent davantage d'œufs aux moments de la journée où habituellement les animaux se reposent ou dorment.

Ceci crée, dans ces endroits de repos, un micro écosystème où se concentrent les œufs et les excréments de puces, aliments essentiels pour le bon développement des larves.

Graphique montrant la correspondance entre les heures de ponte des puces et les heures de sommeil/de repos des chats pendant la journée.

Correspondance entre les heures de ponte des puces et les heures de sommeil/de repos des chats[3]

Combien de temps faut-il pour que les œufs de puces éclosent ?

Dans des conditions optimales, c'est-à-dire à 35°C et plus de 70% d'humidité relative (HR), il ne faut que 1 jour pour qu'un œuf de puce éclose. Plus les conditions réelles sont éloignées de ces valeurs, plus l'éclosion d'un œuf de puce sera tardive, jusqu'à 10 jours après la ponte. Une humidité relative < 50% ou une température inférieure à 0°C sont mortelles.

Identifier les œufs de puce

Pellicules de chien ou de chat ou œufs de puce ?

Avec un examen attentif et de bons yeux, vous devriez être en mesure de faire la différence entre les pellicules et les œufs de puce.

Quand ils se trouvent sur le pelage de l'animal, les œufs de puce sont d'un blanc nacré, avec une forme ovale régulière en 3D, tous de taille équivalente (environ 0,5 mm). Ils ne restent pas plus de quelques heures sur le pelage de l'animal. Lorsqu'ils sèchent, ils roulent rapidement et tombent sur le sol.

Les pellicules sont constituées de flocons de peau blanchâtres. Elles sont plates et leur taille varie considérablement. La production de squames est continue, et leur répartition sur le pelage est uniforme.

Les pellicules sont la manifestation d'une affection cutanée inflammatoire, la desquamation, qui consiste en une exfoliation excessive due à une différenciation anormale de l'épiderme.

Les pellicules sont courantes chez les chiens, mais inhabituelles chez les chats, en partie parce qu'ils se toilettent minutieusement. Vous les trouverez plus souvent chez les chats âgés qui se toilettent moins.

La desquamation est causée par une irritation, une allergie ou des maladies métaboliques sous-jacentes : hypothyroïdie, hyperadrénocorticisme. La présence de pellicules chez le chat suggère une infection par le champignon Malassezia.

Œufs de puces sur les draps de lit

C'est une question courante de propriétaires d'animaux infestés de puces.

Nous allons voir qu'il n'y pas trop lieu de s'inquiéter.

Il y a 3 situations à envisager:

1. Votre chien ou votre chat a-t-il le droit de se reposer ou de marcher sur votre lit ? Si ce n'est pas le cas, il n'y a aucune chance que vous voyiez des œufs de puces sur vos draps, car ceux-ci tombent nécessairement du pelage de votre animal.

2. Pouvez-vous remarquer la présence de fèces de puces  ? Elles tombent exactement aux mêmes endroits que les œufs. Ces déjections ressemblent à de la poussière foncée. Pour vérifier si la poussière que vous avez recueillie provient de puces, vous devez la poser sur une feuille de papier humide. Si vous remarquez un écoulement rouge (c'est-à-dire du sang non digéré provenant des repas des puces), il y a de fortes chances que vous ayez également des œufs de puces dans votre lit.

3. Avez-vous des boutons rouges qui vous démangent sur vos chevilles et le bas vos jambes ? Cela peut également indiquer que votre maison est infestée de puces.

Comment tuer les œufs de puce

Tuer les œufs de puce signifie les rendre non viables, c'est-à-dire que soit :

- ils n'écloront pas

- la larve qui en résulte ne se développera pas en un adulte viable.

Cela contribuera ainsi à briser le cycle de vie des puces et à éviter la réinfestation des animaux domestiques.

Tuer les œufs de puces dans votre maison

La première étape consiste à identifier les endroits où les œufs sont le plus susceptibles de se trouver: les zones où votre animal vit ou se rend fréquemment.

Il est recommandé de nettoyer et/ou d'aspirer ces endroits (avec un aspirateur de préférence équipé d'un batteur). Comme les œufs de puce ne se déplacent pas, beaucoup d'entre eux sont accessibles et peuvent être facilement éliminés.

L'autre moyen est de pulvériser ces endroits avec des régulateurs de croissance des insectes (IGR, Insect Growth Regulator en anglais). C'est un complément utile pour les endroits qui ne peuvent pas être lavés facilement (tapis, meubles rembourrés, coussins, lits de chien etc...).

Ces sprays contiennent un IGR. Ce sera soit du méthoprène, soit du pyriproxyfène. Ils ont une rémanence de 2 mois environ et sont très efficaces si... vous les appliquez correctement, c'est-à-dire si vous ciblez les bons endroits.

N'utilisez pas de brumisateurs (foggers) car ils n'atteindront pas tous les recoins de votre pièce.

Ces traitements ne peuvent pas remplacer un traitement approprié des puces sur votre animal.

Tuer les œufs de puces sur un chien ou un chat

Ce traitement ne peut être effectué qu'avec des produits antipuces enregistrés. Ils garantissent l'efficacité et la sécurité tant pour l'animal que pour le(s) propriétaire(s).

3 stratégies différentes sont préconisées par les experts et les détenteurs d'autorisation.

1. Tuer les puces adultes sur l'animal avant qu'elles n'aient eu le temps de pondre des œufs.

C'est la méthode la plus simple et efficace, à condition que le produit antipuce qui sera utilisé soit:

  • Suffisamment rapide pour tuer toutes les puces dans un délai de 24 heures, pour ne pas donner le temps nécessaire aux puces pour s'accoupler et commencer à pondre des œufs
  • 100% efficace pendant la totalité durée d'action qu'il revendique

Cette stratégie a été rendue possible par la mise au point de nouveaux produits, et en particulier de ceux contenant des molécules de la famille des isoxazolines (Bravecto®, Credelio®, Nexgard®, and Simparica®).

Un autre grand avantage est que votre animal et votre foyer seront protégés même si l'infestation se produit en dehors de chez vous.

La principale faiblesse de cette méthode, c'est vous-même ! Vous devrez respecter précisément le calendrier du traitement. Si vous oubliez d'appliquer le traitement suivant à temps, l'infestation reprendra.

2. Ajout d'un IGR à des molécules adulticides plus anciennes, mais toujours efficaces

IGR est l'abréviation de « Insect Growth Regulator », régulateur de croissance des insectes en anglais. Ils empêchent les œufs de se développer normalement et brisent le cycle de vie des puces.

2 molécules sont couramment disponibles :

- le méthoprène est couramment associé au fipronil (Frontline® Plus ou Combo et génériques), ou à la perméthrine (Duowin®),

- le pyriproxifène est couramment associé au fipronil (Effipro Duo ®), au dinoféturane (Vectra 3D®), à la perméthrine (Ectoline Duo®) ou à l'imidaclopride (Advantage®, Advantix® et génériques).

Notez que la perméthrine ne doit pas être utilisée chez les chats, car ils peuvent s'intoxiquer en léchant leur pelage imprégné de la molécule.

Les IGR appliqués sur l'animal sont efficaces de deux manières :

- Sur l'animal, ils sont absorbés par les puces femelles adultes dont les œufs deviennent non viables.

- Sur le sol, les œufs et les larves de puces peuvent entrer en contact avec les poils de l'animal ou les excréments des puces traitées avec des IGRs sur l'animal. Ils seront empêchés d'éclore ou de muer.

Parce qu'ils agissent sur différents stades d'infestation des puces, les IGRs renforcent l'efficacité des molécules adulticides. Ils contribuent à briser le cycle de vie des puces à long terme.

De plus, il existe de nombreux génériques bon marché qui rendent le traitement plus abordable.

3. Program® et Capstar® associés dans système de traitements anti-puces

Capstar® et Program® sont tous deux des comprimés à administrer par voie orale. Ils passent dans le sang de l'animal et atteignent les puces lorsqu'elles le piquent.

Le lufénuron, la matière active de Program®, bloque la formation de la chitine. Il empêche donc le développement des larves à partir des œufs. Il ne tue pas les puces adultes. Il doit être administré tous les mois.

Le Nytenpyram, le principe actif de Capstar®, tue les puces suceuses très rapidement, mais sa durée d'action est courte, environ deux jours. Selon l'étiquette, il doit être administré une ou deux fois par semaine.

C'est un aspect négatif: personne ne souhaite devoir donner un médicament contre les puces tous les quelques jours.

Mais ces deux molécules méritent qu'on s'y attarde et vous pouvez les combiner librement à moindre coût.

Si vous êtes patient et que vous tolérez que votre animal ait quelques puces pendant quelques semaines, vous pouvez commencer par un comprimé de Capstar® et continuer à donner le Program® pendant quelques mois pour vous débarrasser de l'infestation et assainir votre foyer.

Si vous êtes moins patient, vous pouvez remplacer Capstar® par un produit plus moderne qui contrôlera les puces adultes pendant au moins un mois, mais cela vous coûtera un peu plus cher.

Et il y a un bonus si vous avez un chat. Vous pouvez demander à votre vétérinaire d'injecter la forme longue durée du Program®. Il sera protégé pendant 6 mois !

Conclusion

Les œufs de puces sont difficiles à repérer, et il est fort possible que vous ne soyez pas conscient de leur présence si vous êtes novice en matière de lutte anti-puces.

Mais ils méritent votre attention. Parmi les formes de vie des puces, ce sont les plus nombreux et constituent un énorme réservoir pour de futures infestations.

Les cibler est un élément essentiel de toute stratégie sérieuse de lutte contre les puces.

Gilles Ventejol picture

Gilles Ventejol

Gilles Ventejol est un professionnel de la Santé Animale. Il possède un diplôme d'ingénieur dans les sciences de la vie (ENSAIA - niveau master II). Il a travaillé pendant plus de 20 ans dans des laboratoires pharmaceutiques vétérinaires où il a contribué au développement et à la promotion de nombreux médicaments vétérinaires. Il a organisé de nombreuses conférences à l'attention de la profession vétérinaire. Ses domaines d'intervention ont été la parasitologie, la cardiologie, la néphrologie, les vaccins et la reproduction..