Se connecter
S'inscrire

Les moustiques piquent ils les chiens ?

piqures-moustiques

La réponse est clairement oui !!

En fait, tous les mammifères terrestres peuvent être piqués, y compris les animaux domestiques (chats, chiens, furets, lapins…) et les humains.

Les moustiques peuvent transmettre des maladies potentiellement léthales telles que la dirofilariose (vers du cœur) ou la leishmaniose.

Comment et quand les moustiques piquent les chiens

Seuls les moustiques femelles piquent. Ils sucent le sang de leur hôte où ils trouvent les protéines nécessaires au développement de leurs œufs. Une fois qu’ils ont ingérés suffisamment de sang, ils se reposent jusqu’à la ponte. Ensuite, ils reprennent leur recherche de nouvelles victimes et de leur sang.

Savoir que seules les femelles piquent n’aide pas vraiment, car il est pratiquement impossible de les distinguer des mâles. Seul leur comportement de recherche de proximité avec des mammifères peuvent nous faire comprendre qu’il doit s’agir de femelles.

Un moustique choisit sa future proie, humaine ou animale, suivant l’odeur, l’émission de dioxyde de carbone et de signaux chimiques issus de la sueur. Il est bien connu que tout le monde n’est pas égal devant piqûres de moustiques. Chez les humains, la sensibilité augmente avec le nombre des piqûres et les moustiques préfèrent en général les gens obèses, en surpoids ou avec un groupe sanguin de type O. Ils sont aussi attirés par les couleurs claires.

Tous les chiens peuvent être piqués. Les chiens à poils courts peuvent être piqués à n’importe quel endroit de leur corps. Chez les chiens à poils longs, les endroits où le pelage est plus fin sont plus exposés : les oreilles, les cuisses, la truffe, le museau et les mammelles.

Pièces-buccales-moustique
Pièces-buccales-moustique
(source : Britannica Kids)

Le processus de la piqûre est incroyablement complexe. Tous les pièces buccales du moustiques sont impliquées : les mandibules et les maxillaires servent à couper et à pénétrer la peau, l’hypopharynx à injecter la salive, le labre à sucer le sang et enfin, le labium est utilisé comme un fourreau.

Vous pouvez regarder ci-dessous une video montrant comment un moustique cherche à atteindre un vaisseau capillaire chez une souris:

https://www.youtube.com/watch?v=6lpidRxVhx4
(Source: Valérie Choumet – <a href="http://www.pasteur.fr/fr" target="_blank">Pasteur Institute in Paris</a>)

Les piqûres de moustiques créent des petits boutons rouges. Ils sont causés par la réaction locale du système immunitaire à l’injection de nombreuses protéines présentes dans la salive du moustique.

Les moustiques peuvent transmettre des maladies graves


Les moustiques sont responsables de la transmission des vers du cœur et de la leishmaniose chez les chiens.

Les vers du cœur


Dirofilaria immitis est un vers rond qui a besoin de deux hôtes pour accomplir son cycle de développement :
– Un moustique : de nombreuses espèces de moustiques sont impliquées
– Un chien (ou un autre mammifère tel qu’un chat ou un furet ou bien un animal sauvage comme le coyote…)

Les vers du cœur adultes vivent dans le flux sanguin du chien où ils pondent leurs œufs qui éclosent en larves microscopiques : les microfilaires. Lorsqu’un moustique pique un chien infecté, il ingère des microfilaires qui se développent en larves infestantes (L3) en deux semaines. Ensuite, le moustique peut transmettre les larves à un nouvel hôte (chien, chat). Cela prendra 6 à 7 mois pour que la larve mue en un adulte sexuellement mature de 15 à 30 cm.

Cycle-de-vie-vers-du-coeur

Cycle de vie du vers du coeur;

Etant donné que le vers du cœur vit dans les vaisseaux sanguins et les artères, il n’est pas étonnant qu’il finisse par arriver dans le cœur de son hôte et qu’il puisse créer des problèmes graves liés à sa grande taille. Il réduira le débit sanguin du cœur, mais aussi, il endommagera le réseau vasculaire, entrainera une réaction immunologique, en particulier au niveau des reins où il pourra causer une infection bactérienne.

Les symptômes les plus fréquents sont :
– Les troubles cardiaques : tachycardie (trouble du rythme), un pouls faible, des muqueuses pales. Le vétérinaire traitant pourra aussi entendre des bruits cardiaques à l’auscultation;
– Des évanouissements soudains;
– Du sang dans les urines.

Le traitement consiste premièrement à traiter la maladie cardiaque, puis à utiliser un vermicide adulticide contre Dirofilaria. En savoir plus sur le traitement du vers du cœur ici (en Anglais).

Dans les zones endémiques, il est générallement conseillé de traiter son chien avec un traitement préventif qui tue les larves de Dirofilaria avant qu’elles atteignent l’état adulte.

La leishmaniose canine


A l’inverse des vers du cœur qui peuvent être transmis par un large éventail d’espèces de moustiques, la leishmaniose ne peut être transmise que par un certain type de moustique, le phlébotome (du genre Lutzomyia dans les amériques et du genre Phlebotomus dans les autres parties du monde).

Aucun cas de leishmaniose canine n’a été diagnostiqué jusqu’à présent en Amérique du Nord (sauf chez quelques chiens qui revenaient d’un voyage à l’étranger), mais la leishmaniose est bien présente dans de nombreux pays où il s’agit d’une importante préoccupation de santé publique et qui concerne à la fois les chiens et les hommes : certaines zones d’Amérique du Sud, la zone méditerranéenne (à la fois en Europe et en Afrique).
Leishmania est un protozoaire (organisme unicellulaire) qui est transmis par les phlébotomes. Les chiens et les petits rongeurs sont les réservoirs auprès desquels les phlébotomes femelles peuvent se nourrir et s’infester. Le protozoaire Leishmania existe sous 2 formes :
– La forme amastigote est présente dans le sang des mammifères. Elle n’a pas de flagelle et ne peut se déplacer d’elle-même. Elle colonise différentes cellules de l’organisme du chien et, parmi elles, les macrophages circulant dans le sang. Elle est à l’ origine des symptômes de la maladie chez le chien;
– La forme promastigote est celle qui se développe dans le tube digestif du phlébotome. Elle infeste la salive du moustique et est la forme qui infectera le chien lors de la piqûre du moustique.

Cycle-de-vie-Leishmaniose

Cycle de vie Leishmaniose

Bien que certains chiens peuvent rester asymptomatiques pendant longtemps, presque tous finissent par exprimer les symptômes graves de la maladie :
– Symptômes cutanés : épaississement du derme, perte de poils et dépigmentation de la peau – accroissement très prononcé de la taille des griffes des pattes produisant un son caractéristique lorsque l’animal se déplace sur un sol dur;
– Affection des muqueuses : des ulcères buccaux et nasals peuvent survenir, assez tard dans le cours de l’évolution de la maladie;
– Symptômes viscéraux : vomissements, diarrhée, perte d’appétit.
Les traitements disponibles soulagent souvent les symptômes, mais les rechutes sont fréquentes et un traitement administré sur le long terme peut induire des effets indésirables importants.
Dans les régions endémiques, les chiens servent de réservoir pour la leishmaniose. Des mesures préventives de protection contre les moustiques sont fortement encouragés, car la leishmaniose peut aussi affecter les humains dont le système immunitaire est affaibli (enfants, personnes âgées ou malades).

Comment se défendre contre les moustiques


Les moustiques pondent leurs œufs dans l’eau stagnante. En général, dans les zones urbaines, ils choisissent tout endroit qui peut retenir de l’eau tels que les piscines, les pneus, les fûts, les seaux…L’eau ne doit pas pouvoir s’évaporer facilement pour laisser aux larves de moustiques le temps de pouvoir se développer et d’effectuer leur mue en adultes. Cela peut prendre de quelques jours à quelques semaines en fonction de l’espèce de moustique concernée et de la température extérieure.

Les endroits où l’eau est naturellement présente toute l’année (rivières, étangs) sont moins favorables : les prédateurs naturels des larves de moustiques auront eu l’occasion de s’installer dans ces emplacements et de limiter le niveau d’infestation.
Dans la pratique, essayez d’éviter, aux abords de votre maison, toute eau stagnante afin de limiter leur infestation par des larves de moustiques. Toutefois, étant donné qu’un moustique femelle peut se déplacer sur de longues distances pour trouver le sang dont il a besoin, vous devrez prendre des mesures de précautions supplémentaires pour protéger votre chien :
– Si possible, ne le laissez pas à l’extérieur au crépuscule ou à l’aube, moments pendant lesquels les moustiques sont les plus actifs;
– Utilisez des répulsifs naturels ou de synthèse. Les pyréthrinoïdes (deltaméthrine, cyfluthrine, lambda-cyalothrine, perméthrine…) sont les insecticides chimiques qui ont prouvé leur effet répulsif sur les moustiques. Certains d’entre eux ont été enregistrés pour cet usage en Europe. NE PAS UTILISER LES PYRETHRINOIDES CHEZ LES CHATS: l’habitude qu’ont les chats de se lécher régulièrement pour leur toilettes les exposent à ingérer de trop fortes quantités d’insecticide;
– Dans de nombreux commerces, vous pourrez aussi trouver des systèmes pour attirer les moustiques, à base de lumière bleutée, ou chimique. Nous n’avons pas trouvé d’information sur leur efficacité.