Restez informé(e) :


Pourquoi vous devez vous inquiéter des poux chez votre chat
[mais pas trop quand même]

Si vous avez des enfants, vous avez très probablement entendu parler des poux. Peut-être en ont-ils déjà attrapés à l'école.

Bien que les poux de soient ne causent pas de problèmes de santé sérieux, ils provoquent une situation très inconfortable. Et, parfois, les écoles demandent aux parents d'enfants infestés de rester chez eux tant qu'ils ne se sont pas débarrassés du parasite, pour éviter que les poux ne se répandent davantage dans leurs locaux.

En général le traitement dure quelques jours.

Chez les chats, c'est presque la même chose, sauf qu'il n'y a pas d'école et que le traitement est à la fois plus rapide et pleinement efficace.

Mais vous devez prendre le problème sérieusement car si vous ne faites rien, l'infestation peut finir par affecter notablement la santé de votre chat.

Comment savoir si mon chat a des poux?

Les poux sont de petits insectes sans ailes (aptères). Ils sont très sédentaires et passent toute leur vie sur leur hôte. Ils y éclosent, s'y développent par 3 mues successives et s'y reproduisent.

Les poux apparaissent sous 3 formes:

representation a louse egg attached to a hair
  • les œufs (aussi appelés lentes) sont des boules ovales et collantes qui sont attachés à un poil. Ils mesurent 0,8 mm de long et 0,3 mm de large.
representation of a cat louse: Felicola subrostratus
  • les nymphes ressemblent aux adultes en tous points. Mais elles sont plus petites et ne peuvent se reproduire.
  • la dernière mue donne naissance aux adultes qui deviennent capables de se reproduire au bout de quelques jours. Ils mesurent de 2 à 4 mm de long

Ils ne peuvent pas voler ou sauter. Ils se contentent de ramper lentement sur la peau on dans la fourrure du chat.

Au début de l'infestation, les poux ne se font pas remarquer. Mais comme ils se reproduisent de façon continue, les femelles pondant de 1 à 2 œufs par jour, la population s'accroit rapidement.

En faisant leur toilette régulièrement, les chats limitent l'augmentation de la population mais il y a des endroits qu'ils ne peuvent pas atteindre: la tête et le cou. Ce sont ces endroits que vous devez contrôler en priorité.

De plus, les infestations de poux sont plus fréquentes chez les chats avec de longs poils, ou bien des chats âgés qui ne peuvent plus faire leur toilette frequemment.

Pour vous assurer que votre chat a des poux, vous devrez utiliser un peigne spécial avec très peu d'écart entre les dents. Ce sont les mêmes que l'on utilise pour les humains, enfants ou adultes. Vous le passerez soigneusement dans le pelage de votre chat de préférence au niveau du cou.

Tout en maintenant le peigne horizontal, vous examinerez ce que vous avez pu recueillir sur les dents. Les lentes peuvent être confondues avec des débris du pelage, des squames ou des pellicules. En revanche si vous voyez des formes bouger lentement le long des dents, c'est que vous avez réussi à capturer des poux et qu'il vous faut maintenant envisager de traiter.

Quelles sont les conséquences pour sa santé?

Le pou du chat est un Mallophage, c'est à dire un pou broyeur. Il possède des mandibules relativement larges qui lui permettent de mâcher et d'avaler ce qu'il peut trouver sur la peau du chat: des squames ou des sécrétions sébacées.

Un nombre réduit de poux ne représente pas de menace pour la santé de votre chat. Mais, lorsqu'ils sont présents en grand nombre, les poux peuvent provoquer une irritation importante et des démangeaisons intenses. Ils peuvent même occasionner des manifestations d'allergie cutanée.

A quelles occasions mon chat peut-il se trouver infesté?

Felicola subrostratus est le seul pou que l'on peut trouver chez les chats.

Les poux du chat (comme tous les poux) sont très intimement liés à l'espèce dont ils sont les parasites. Ainsi le pou du chat n'est pas le même que le pou du chien qui lui-même est différent du pou de l'homme.

La conséquence pratique est qu'un chat peut seulement être contaminé par un autre chat.

Les chats ne peuvent être infestés par un humain ou un chien. Et inversement, les chats ne peuvent transmettre des poux à des humains ou des chiens.

En revanche la contamination est très facile d'un chat vers un autre chat. C'est la seule occasion pour laquelle un pou peut quitter son hôte: il en a trouvé un autre!

Dans un foyer qui comporte plusieurs chats, ou bien dans une chatterie, il est très probable que si un chat est infesté par des poux, les autres le sont ou le seront aussi.

La durée du cycle du pou du chat, est d'environ 4 semaines.

Le pou du chat ne peut survivre plus que 1 à 2 jours en dehors de son hôte et ne supporte pas les températures basses. Ces poux dans l'environnement ne constituent pas une source contamination pour votre chat.

Des infestations répétées indiquent souvent un problème d'hygiène, ou bien la fréquentation régulière d'autres chats eux-mêmes infestés.

Comment faire la différence entre un pou et une puce?

Les puces et les poux ont des points communs. Ce sont tous deux des insectes. Ils ont à peu près la même taille. Ils causent des démangeaisons chez leur hôte et parfois une allergie. Ils peuvent transmettre au chat le Dipylidium caninum, un vers dont on peut retrouver dans les selles les œufs qui ressemblent à des grains de riz.

Ils font à peu près la même taille. Leurs corps sont aplatis, mais pas dans la même direction:

  • Le corps du pou est très plat et large
  • Le corps de la puce est haut et étroit, ce qui l'aide à circuler rapidement et facilement entre les poils

Les poux se meuvent lentement le long des poils alors que les puces bougent rapidement entre les poils et peuvent sauter sur de grandes hauteurs.

Les puces piquent pour se nourrir du sang de leur hôte alors que les poux se contentent de manger les squames.

Les 2 espèces sont à peu près sont sensibles aux mêmes produits insecticides. Mais la lutte contre les puces est beaucoup plus complexe. D'une part, parce que les étapes de son cycle de développement se déroulent à dans des milieux différents. D'autre part, parce qu'une puce adulte peut se nourrir et vivre sur des hôtes d'espèces différentes (chat, chien, rat, oiseaux, animaux sauvages et occasionnellement homme).

Comment traiter son chat contre les poux?

De manière générale, les produits anti-tiques et anti-puces appliqués de façon topique (c'est à dire sous forme de spray, spot-on ou de collier) sont aussi efficaces contre les poux [1].

En conséquence, un chat régulièrement traité contre les tiques ou les poux ne devrait pas être infesté par les poux.

Une exception est celle des produits systémiques. Ce sont des produits qui sont administrés oralement. Ils circulent dans le sang et atteignent uniquement les insectes ou acariens piqueurs. Ils sont à déconseiller dans la lutte contre les poux.

Il n'y a que deux types d'insecticides qui sont officiellement enregistrés contre les poux chez le chat. Ce sont ceux qui contiennent du fipronil (Frontline®, Effipro®...) ou de la sélamectine [2] (Stronghold®, Chanhold®). Ils contrôlent l'infestation par les poux sur une période d'un mois.

Votre vétérinaire pourra vous conseiller un produit à base d'imidacloprid (Advantage®, Seresto®) qui devrait éliminer rapidement et complètement une infestation par les poux. Il s'agira d'un usage "off label" ou hors AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) [3], [4].

La matière active spinosad est utilisée en médicine humaine pour traiter les poux chez les enfants à partir de 4 ans [5]. En Europe, il existe un médicament vétérinaire qui utilise la même molécule (Comfortis®) [6]. Mais il est donné par voie orale et il est peu probable qu'il ait un effet sur les poux broyeurs.

Il n'existe pas de traitement contre les lentes (œufs). Mais comme tous les produits cités ci-dessus persistent pendant plusieurs jours (souvent un mois), toutes les nymphes qui écloront dans les jours suivant le traitement seront également détruites. Vous devriez donc vous attendre à une éradication complète du parasite après un seul traitement seulement.

Attention à NE PAS UTILISER des produits contenant DE LA PERMETHRINE, car la molécule est toxique pour le chat.

Ici et là, vous avez pu entendre parler de traitements naturels avec du vinaigre, de l'huile ou du savon.

Probablement sont-ils capables de "rincer" la majorité des adultes et des nymphes. Mais pas les lentes (œufs des poux) qui sont très solidement attachées à leur poil. Ces produits n'ont pas de rémanence et ne peuvent briser le cycle de développement du parasite, à moins d'envisager un traitement quotidien pendant plusieurs jours.

Bien entendu, si vous avez plusieurs chats, vous devrez tous les traiter en même temps pour éviter une nouvelle contamination.